Header_Noville

Environnement Climat

Gaz : un quart d’émissions de CO2 en moins

Entre les énergies fossiles telles que le gaz, le pétrole et le charbon, le gaz est clairement l’agent énergétique le plus respectueux de l’environnement. Il émet environ 25% de dioxyde de carbone (CO2) en moins que le pétrole, et 30% à 35% en moins par rapport au charbon.

 

Selon les estimations, le sous-sol suisse devrait renfermer quelque 450 milliards de mètres cubes de gaz naturel. Si celui-ci pouvait être exploité, il permettrait de remplacer tous les chauffages au mazout pendant plus de 172 ans, ce qui éviterait 380’000’000 tonnes de rejets de CO2.

 

Dans le cadre de sa Stratégie énergétique 2050, le Conseil fédéral mise jusqu’à 4 nouvelles centrales à gaz combiné à titre de solution transitoire jusqu’à ce que les énergies renouvelables puissent se substituer à l’énergie d’origine nucléaire. En outre, à l’avenir, des installations de couplage chaleur-force (CCF) alimentées au gaz doivent fournir de la chaleur.

 

Il n’est pas étonnant que le gaz soit décisif dans la stratégie énergétique 2050. Car le gaz présente des avantages écologiques majeurs. D’autant plus si le gaz provient de Suisse.

 

Les faibles émissions de CO2 sont précieuses sur le plan écologique. Tout au long de la chaîne d’approvisionnement, le gaz rejette 219 g CO2 par kilowattheure – 25 pour cent de moins que le mazout et 30 pour cent de moins que le charbon.

 

 

Autres avantages:

  • Aucun processus de transformation occasionnant des émissions.
  • Aucun trajet long et énergivore en provenance de l‘étranger.
  • Transport souterrain en Suisse, c’est-à-dire pas de trafic de poids lourds occasionnant du bruit et des émissions de gaz d’échappement.
  • Non toxique pour les êtres humains, la faune, le sol et les eaux.
  • Pour ainsi dire exempt de soufre.
  • Exempt de substances azotées.
  • Combustion peu polluante.
  • Ni poussières, ni suie, ni métaux.
  • Combinaison sans problème avec des énergies renouvelables, car autrement réglable que les énergies éolienne et solaire.
  • Aucun problème d‘élimination.